Documents joints

Publié : 13 mai 2013

Comptines numériques

La mémoire au service des apprentissages

  • La comptine numérique - Vrai ou faux

Les élèves doivent être capables de réciter la suite des nombres :

- Au moins jusqu’à 7/8 en PS
- Au moins jusqu’à 12 en MS
- Au moins jusqu’à 30 en fin d’école maternelle

Inventaire de situations pédagogiques permettant l’apprentissage de la comptine numérique

Mise en œuvre
On n’oubliera pas que « Réciter une comptine » c’est « Produire de l’oral ».
On s’appuiera donc sur des entrées langagières propres à l’oral :
-  compréhension orale
-  re-production orale
-  production orale
Et sur des modalités d’organisation de classe
-  en grand groupe
-  en demi-classe
-  en petits groupes (4/5 élèves) qui seront constitués en groupes de besoin ou en groupes hétérogènes
-  en individuel
Ces modalités répondront à l’objectif visé par l’enseignant.

L’enseignant privilégiera des :
-  Situations fonctionnelles (les jeux, le nombre d’élèves, la date,…)
… qui sollicitent et utilisent des savoirs pour résoudre des problèmes de la vie de la classe
-  Situations construites par l’enseignement
… qui s’appuient sur ces expériences pour les dépasser et faire construire des savoirs / savoirs faire

Les situations proposées dans ce dossier pourront aussi bien être proposées :
-  Sur les 24 heures du temps scolaires, lors de séances collectives ou en groupes
-  Sur le temps de l’aide personnalisée

Apprentissage et mémoire
En PS, on est dans l’installation de la mémoire de travail. On aura installé la connaissance de la comptine jusqu’à 6 (et plus ) dans la mémoire à long terme.
En MS et GS, on réactivera cette comptine grâce aux indices :
-  contextuels : rappeler l’usage de la bande numérique, des jeux…
-  de surface : les comptines traditionnelles
avant de continuer l’apprentissage de la comptine numérique

Mémoire

Les comptines
De nombreuses comptines, rondes et amusettes font apparaître des nombres sous diverses présentations ; le plus souvent ceux-ci se trouvent dans une suite numérique, plus ou moins longue. Quelquefois un nombre engage l’enfant à exécuter une certaine action (ex : faire trois pas en avant), parfois encore la comptine permet de découvrir l’aspect ordinal des nombres. Enfin les jeux de questions et de groupements, peuvent aider à fixer quelques connaissances dans l’appropriation de la numération. Des comptines dites pour le plaisir des mots et des rimes. Des comptines utilisées pour désigner quelqu’un (désignation directe ou en procédant par éliminations successives.)

Les comptines numériques :

Remarques à propos des comptines numériques, Le choix de celles-ci est déterminé en fonction de l’objectif retenu !
Dans certaines comptines :
- Les nombres sont énumérés par ordre croissant, par ordre décroissant
- Chaque nombre est séparé par un mot, par un groupe de mots
- La suite des nombres est groupée, puis fractionnée par une phrase
- Certaines comptines abordent l’aspect ordinal du nombre

Écouter et/ou apprendre et/ou réciter des comptines traditionnelles
Jeux d’entraînement :

Livres à compter :

Livres à compter

Encore Merci à Myriam pour cette animation !